Violence, paix et réconciliation

Thématiques : , , , , ,

A l’approche des cent ans de l’armistice entre les Alliés et l’Allemagne, un historien, un philosophe et des témoins de massacres de masse abordent les questions de la violence, de la vengeance et de la réconciliation.

L’historien Maurice Vaïsse dresse un panorama des différentes tentatives des nations, au cours du 20e siècle, pour établir un monde plus pacifique. Et constate que la plus aboutie reste la construction de l’Europe.

Raphaël Esrail, un des derniers rescapés d’Auschwitz encore en vie, explique comment il a vécu les années d’après-guerre, son absence de haine pour le peuple allemand et son besoin de justice, inassouvi.

Trois militants infatigables de la paix, originaires du Rwanda et de la République Démocratique du Congo, racontent les horreurs qu’ils ont vécues dans leurs pays depuis des décennies, et esquissent des pistes pour les prévenir.

Le philosophe et théologien Olivier Abel souligne l’échec qu’il y aurait à vouloir évacuer toute forme de conflit des relations humaines. Le conflit, selon lui, est inhérent à toute forme de société humaine, à commencer par la famille. L’urgence serait plutôt d’apprendre à vivre avec. Pour éviter qu’il ne débouche sur des violences massives et incontrôlables.

Ouvrage réalisé en partenariat avec le MRJC