La périphérie : un boulevard pour l’Evangile ?

L., psychiatre, lui avait confié avoir renoncé au confort
professionnel de son cabinet pour choisir de s’investir
en psychiatrie publique en Seine-Saint-Denis et d’en
avoir fait un choix « ­politique ». Michel Deheunynck a
pu s’y reconnaître lui-même en impliquant sa vocation
pastorale dans ce contexte socialement décentré, loin
de tout cléricalisme institué.

Il nous livre, dans leur état brut, ses homélies
dominicales à un peuple à l’écart, en recherche de
sens, non ou peu initié catéchiquement, « en marge »,
leur témoignant de son amitié avec le Christ Jésus,
lui-même socialement et religieusement « en marge »,
pour qu’ils le reconnaissent, en effet, à leur tour,
comme l’un des leurs, un ami, un vrai.
L’attention aux besoins spirituels, qui libère la foi
de son formalisme religieux pour la réinvestir dans
son incarnation évangélique au cœur d’une vie en
recherche de sens, en reconquête d’elle-même, est
le défi émancipateur de la foi dans notre humanité
sécularisée. Ainsi, au-delà de leur public spécifique
initialement ciblé, ces homélies peuvent parler à tous
et contribuer à l’authenticité de la foi.

OUVRAGE DISPONIBLE UNIQUEMENT SUR COMMANDE

Bon de commande à télécharger en cliquant sur le lien ci-dessous :

La périphérie – bon de commande