L’humour des évangiles

Thématiques : , ,

Dans une période où religion et humour ne font pas toujours bon ménage, Élise Cairus propose une lecture apaisée du Nouveau Testament, à travers ses traces d’humour.

Un humour qui est avant tout source de joie. Sa profondeur et sa subtilité aident à aller vers l’Autre et à se retrouver.

Cette recherche s’est faite dans le cadre plus général de son travail sur l’accompagnement spirituel de la naissance.

Élise Cairus a sélectionné quinze passages pour illustrer son propos :

1 – Annonce de la naissance de Jean-Baptiste,
ou l’art du mime
2 – Nicodème, ou l’art du second degré
3 – Zachée, ou le comique de situation
4 – La femme adultère, ou l’humour de conversion
5 – Le paralytique, ou l’art du fantastique
6 – L’aveugle-né, ou l’art de l’absurde
7 – La Samaritaine, ou l’humour briseur de tabous
8 – Cana, ou de cocasses noces
9 – Cinq pains et deux poissons,
ou l’art de l’incongru
10 – Le pain de vie, ou l’art des devinettes
11 – Pierre marche sur l’eau,
ou l’humour provocateur
12 – La tempête apaisée, ou l’humour sarcastique
13 – La Transfiguration, ou l’humour fou
14 – À Gethsémani, ou l’humour noir
15 – Emmaüs, ou l’humour révélateur

L’auteur :

Élise Cairus est doctorante en théologie à l’Université de Genève.
Son travail de recherche, sous la direction de Lytta Basset,
porte sur l’accompagnement spirituel de la naissance.

L’humour des Évangiles est son premier livre.